• 1er chantier : Créer les conditions du développement économique pour favoriser l’emploi et mettre en place des dispositifs de formation accessibles à tous et adaptés aux besoins des entreprises de notre territoire.

    Rappel des mesures E. Macron :

    • Améliorer le pouvoir d’achat par la réduction des cotisations sociales payées par les salariés, les indépendants et les fonctionnaires, en supprimant la taxe d’habitation pour 80% des français et en rétablissant l’exonération sur les heures supplémentaires.
    • Créer des emplois en réduisant les charges des entreprises, en abaissant à 25% l’impôt sur les sociétés, en supprimant le RSI et en réformant le marché du travail. Cela s’accompagnera d’un plan inédit pour la formation et la qualification de nos concitoyens les plus fragiles (formation de 1 million de jeunes sans qualification permettant d’avoir un emploi aujourd’hui)
    • Augmenter la flexibilité des entreprises en mettant le dialogue social au cœur des sociétés en favorisant les accords d’entreprise, en donnant un droit à l’erreur aux entrepreneurs.
    • Garantir l’égalité des territoires et engager la transition énergétique en couvrant la France en très haut débit ou en fibre et en rénovant 1 million de logements mal isolés d’ici 2022.

    Priorité locale :

    • Une des difficultés du secteur, notamment celui du tourisme, est de recruter et conserver du personnel qualifié. Nous travaillerons donc ensemble avec les organismes compétents, les écoles et les institutions en responsabilité, notamment la Région, de sorte à créer un lien entre les entreprises et les professionnels acteurs de l’économie locale et les différents organes de formation afin d’assurer non seulement la provision en personnel des entreprises locales et un emploi aux habitants de notre circonscription.
    • Une de mes priorités majeures sera de travailler à la numérisation du territoire afin de faciliter l’implémentation des entreprises et de créer des pôles d’activité attractifs. De plus, cette numérisation aidera nos concitoyens dans leurs différentes démarches administratives et de recherches d’emplois puisque nous savons tous que rien ne peut aujourd’hui se faire sans ressource internet. Je veux recréer une mobilité économique et sociale par le numérique, la recherche et l’innovation, le travail et l’entrepreneuriat. La circonscription que je veux sera à la fois libérée des carcans et des blocages, et protectrice des plus faibles « La France est une chance, et chacun doit pouvoir y tenir ses promesses. »
    • Je m’engage aussi à entretenir un dialogue constant avec les différents partenaires sociaux présents sur notre territoire car ils sont membres des forces vives dont nous avons besoin pour créer une dynamique constructive sur le long terme.

Comments are closed.